Menu Fermer

LES LISTES DE MATÉRIAUX AMIANTÉS

Image d' éverites en fibrociment qui est un matériau de Liste B.

Pour bien comprendre les obligations liées à l’amiante dans le bâtiment, il convient de connaitre le classement réglementaire des Matériaux Contenant de l’Amiante (MCA).

QU’EST CE QUE LES LISTES A, B ET C EN AMIANTE ?

Les listes A, B et C, sont définies par la réglementation et regroupent les matériaux Contenant de l’Amiante en fonction de leur propension à libérer de fibre d’amiante.
L’objectif est de gérer efficacement les risques induits par chaque type de matériau. Ces listes regroupent les matériaux et produits dont les propriétés sont similaires au regard de la libération des fibres d’amiante dans l’air (annexe 13.9 du décret du 3 juin 2011).
 
Commençons par la liste A qui regroupe tous les matériaux qui peuvent libérer des fibres d’amiante de par leur usure normale. On retrouver dans cette liste les flocages, les calorifugeages et certains types de faux plafonds.
Les matériaux figurant dans la liste A sont généralement facilement accessibles à l’homme sans destruction.
 
Ensuite la liste B, elle regroupe tous les matériaux accessibles « sans travaux destructifs » qui peuvent libérer des fibres d’amiante lorsqu’ils sont soumis a une action telle que frottement, perçage, ponçage, découpe… Il peut s’agir de canalisations en amiante-ciment, de toitures en fibrociment, de dalles de sol en vinyle amianté …
 
Enfin, les matériaux de Liste C sont ceux faisant « indissociablement corps avec le bâtiment ». Ils ne sont accessibles qu’en réalisant des travaux destructifs (destruction de gaines maçonnées, etc.). On y retrouve par exemple les colles de dalles de sols, les bandes à joint …
 
Les matériaux de chacune de ces listes doivent être repérés lors d’un diagnostic amiante spécifique. Les matériaux des Listes A et B qui sont dits « accessibles » doivent en plus du repérage faire l’objet d’une évaluation de leur état de conservation afin d’écarter au maximum les situations à risque. Cette évaluation doit être mise à jour de manière périodique et cette périodicité ne peut dépasser 3 ans pour les matériaux de liste A.
Les matériaux de la liste C ne sont repérés que lors de diagnostic amiante avant travaux ou démolition, car ils ne représentent un risque qu’en cas d’opération destructive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *